/regional/estduquebec/basstlaurent

Bas-Saint-Laurent

Les lampadaires de Mont-Joli passent du jaune au blanc

Laurie Dufresne | TVA Nouvelles

Mont-Joli est l’une des premières villes du Bas-Saint-Laurent à passer à la technologie DEL pour ses lampadaires de rue.

Actuellement, 75% des lampadaires ont déjà fait la conversion. D’ici les deux prochaines semaines, 654 lampadaires auront changé de type d’éclairage.

Le projet a été annoncé en juillet dernier et représente des investissements de 282 000$, avec l'objectif de réaliser des économies d’énergie de l’ordre des 37 000$ par année.

Le contrat a été accordé à une entreprise montréalaise qui fournit le matériel, mais l’installation se fait par des sous-traitants locaux.

Ce changement peut sembler anodin, mais il a véritablement soulevé les passions à Québec, Montréal et Gatineau. Des citoyens de ces trois villes se sont plaints que les lumières étaient si fortes qu'on voyait à l'intérieur des résidences, ou encore que ça les empêchait de dormir.

A-t-on vu une telle résistance à Mont-Joli? «On s’est inspirés des erreurs des autres municipalités, a dit Joël Harrisson, directeur général de la Ville de Mont-Joli. Montréal, Québec et Gatineau avaient opté pour une intensité d’éclairage de 4000 Kelvin. Cela donne une couleur beaucoup plus bleue, qui fait penser à la lumière du plein jour. Nous, on est allés vers du 3000 Kelvin, un luminaire moins intrusif.»

Deuxième phase

Dans une deuxième phase, les lampadaires du cœur de la ville, plus historique, seront aussi remplacés. Pour l’instant, la Ville n’a pas trouvé la technologie qui permettrait de conserver la tête de lampadaire, en changeant uniquement son système intérieur.

D'autres municipalités de la région pourraient emboîter le pas à Mont-Joli au cours des prochaines années.