/news/law

Gatineau

Un policier plaide coupable de conduite avec les capacités affaiblies

Agence QMI

Un policier de Gatineau risque la destitution, lui qui a plaidé coupable plus tôt ce mois-ci à une accusation sommaire d’avoir conduit avec les capacités affaiblies par l’alcool.

Mathieu Presseau a écopé le 10 novembre d’une amende de 2000 $ pour les faits qui lui étaient reprochés.

L’agent Presseau avait été arrêté le 5 février dernier par la Sûreté du Québec. Il n’était pas en service au moment des faits.

Depuis son arrestation, le policier gatinois occupait des fonctions administratives.

«L'article 119 de la Loi sur la police prévoit que tout policier reconnu coupable d'un acte criminel par procédure sommaire doit faire l'objet d'une sanction disciplinaire de destitution, à moins qu'il ne démontre que des circonstances particulières justifient une autre sanction», a indiqué la police de Gatineau dans un communiqué émis vendredi.

Mathieu Presseau devra maintenant se soumettre à une audition disciplinaire. C’est le comité de discipline qui décidera s’il sera destitué ou non.