/finance/homepage

Sherbrooke

Un week-end «fou fou fou» pour l'entreprise Wiptec

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Le commerce électronique gagne sans cesse en popularité, ce qui profite à l'entreprise Wiptec de Sherbrooke.

Wiptec, qui prépare les commandes provenant d'achats effectués en ligne, vit son week-end le plus occupé de l'année avec le Vendredi fou et le Cyber lundi.

Les employés se sont lancés dans un véritable marathon qui se prolongera jusqu'à lundi soir, alors qu’ils doivent sortir de leur entrepôt quelque 800 000 produits devant être livrés directement aux consommateurs. Quelque 75 000 colis seront expédiés, les gens achetant plus d’un produit à la fois.

À l'ouverture de l’entrepôt vendredi matin sur le coup de 7 h, Wiptec avait déjà reçu plus de 5000 commandes dans son système informatique provenant de consommateurs ayant magasiné pendant la nuit sur leur tablette ou leur cellulaire.

C'est pendant le Vendredi fou et les journées qui suivent que l'entreprise traite le plus grand nombre de transactions. «Chaque année, on se surprend à traiter de plus en plus de commandes. Tout dépendant de l'humeur des consommateurs, on pourrait atteindre le cap des 75 000 livraisons entre vendredi matin et lundi soir, fin du Cyber lundi», a dit Martin Ball, président de Wiptec, entreprise située dans le parc industriel de Sherbrooke et qui emploie 200 personnes.

Wiptec fait affaire avec des fournisseurs de produits qui sont soient vendus sur les sites de commerce électronique ou ceux des magasins de grande surface.

À titre d'exemple, des rideaux achetés sur le site Wayfair seront livrés à une dame d'Oxford, au Mississippi.

Agrandissement

Fondée en 2002, Wiptec connait une progression fulgurante depuis six ou sept ans.

Un succès qui l'obligera à procéder à un deuxième agrandissement en l'espace de trois ans le printemps prochain. La superficie de l'entrepôt passera de 3500 à 4500 pieds carrés.

Dans la même catégorie