/news/world

États-Unis

Cinq campings de rêve où installer son véhicule récréatif cet hiver

Sarah Bergeron-Ouellet | Journal de Montréal

Vous ne songez pas encore à vendre votre maison pour vous acheter un «motorisé» de 40 pieds, mais vous caressez le rêve de partir en Westfalia sur les routes des États-Unis?

Voici des terrains de camping qui vous permettront, le jour venu, d’installer votre véhicule récréatif (VR) au coeur de certains des plus beaux paysages des États-Unis. La plupart sont, en prime, de parfaits endroits ensoleillés où fuir notre hiver.

1. Dans le parc national Joshua Tree, en Californie

Pour des nuits étoilées au milieu du désert californien, on peut difficilement demander mieux que les neuf zones de camping du parc national Joshua Tree. Misez sur le White Tank Campground pour une expérience intime; il ne compte que 15 sites. Vous dormirez entourés d’arbres de Josué et de rochers étranges qui semblent avoir déboulé d’on ne sait trop où. Ne nourrissez pas les coyotes!

www.nps.gov/jotr/index.htm

2. Au Blue Spring State Park, en Floride

Camper chez les «vaches de mer», pourquoi pas? Le Blue Spring State Park, au nord d’Orlando, est un refuge pour les lamantins, ces mammifères aquatiques aux petits airs de bovin. On peut les observer par centaines entre novembre et mars. Le parc est également connu pour sa source d’eau claire à 23°C, près de laquelle se trouve un camping de 51 places.

www.floridastateparks.org/park/Blue-Spring

3. Dans le Lost Dutchman State Park, en Arizona

Situé à environ 60 km de Phoenix, dans le désert de Sonoran, ce parc comporte un terrain de camping de 134 sites entourés de cactus Saguaro. L’endroit porte le nom d’une ancienne mine d’or «perdue» soi-disant fabuleuse, que personne n’aurait réussi à retrouver. Des légendes à donner des frissons circulent au sujet de cette Lost Dutchman Gold Mine, qui serait située dans les monts de la Superstition (!) voisins du camping. Bonne nuit...

azstateparks.com/lost-dutchman

4. Dans le parc national Arches, en Utah

Les 2000 arches de pierre de l’Arches National Park font courir les foules. Si vous avez une bonne étoile, vous parviendrez sûrement un jour à mettre la main sur l’un des 51 terrains de camping Devils Garden Campground, à l’intérieur du parc. Y aller durant l’hiver augmentera sans doute vos chances, mais n’oubliez pas la chaufferette, car il peut faire entre 10°C et... -17°C.

www.nps.gov/arch/planyourvisit/camping.htm

5. Au Jalama Beach County Park, en Californie

Le camping lui-même a plutôt l’air d’un gros stationnement, c’est vrai, mais quel emplacement! Cachés dans les collines du comté de Santa Barbara, les 107 terrains de ce site sont à deux pas d’une longue plage sauvage encadrée de falaises. Jalama Beach est lieu populaire, mais isolé, et si vous faites un «road trip» entre Los Angeles et San Francisco, il vaut assurément le détour. N’oubliez pas les planches de surf.

www.countyofsb.org/parks/jalamacamping.sbc