/news/currentevents

Message partagé sur Facebook

Une victime d’intimidation se jette devant un train : sa sœur lance un cri du cœur

TVA Nouvelles

La sœur de Simon Dufour, un jeune adolescent de 15 ans qui a mis fin à ses jours en se jetant devant un train le 23 novembre dernier, a lancé samedi un cri du cœur bien senti sur les réseaux sociaux et qui a trouvé écho auprès de la population.

Dans un message relayé par «Le Montarvillois», Karine Dufour raconte que c’est l’intimidation dont il était victime qui a poussé son frère à commettre l’irréparable.

«Le 23 novembre 2017 aux alentours de 6 h 15, un train de banlieue de la ligne Mont-Saint-Hilaire en direction de Montréal a heurté quelqu'un dans la ville de Saint-Bruno. La victime est Simon Dufour, un jeune garçon de 15 ans. Ce garçon s'est enlevé la vie ce matin-là. Pourquoi? Parce qu'il se faisait intimider. Pourquoi il se faisait intimider? J'aimerais bien le savoir moi aussi», écrit-elle.

Le message ne s’arrête pas là, puisque Mme Dufour souhaite sensibiliser la population, les intimidés et les intimidateurs, à l’histoire de son frère. «L’intimidation, c’est non», lance-t-elle.

Elle demande aux victimes de s’ouvrir à leurs proches ou aux ressources qui existent. Aux proches des victimes, elle demande d’être à l’écoute. Aux témoins, elle demande des actions.

«Si vous êtes victime d'intimidation ou que vous avez des idées noires, PARLEZ-EN! À tout le monde jusqu'à ce que quelqu'un vous prenne au sérieux et vous aide. Il y aura toujours quelqu'un quelque part pour vous aider», implore-t-elle.

«Simon ne méritait pas cela du tout. Il n'aurait pas dû avoir besoin de se rendre là pour que les gens comprennent»

Après seulement quatre heures après sa mise en ligne sur Facebook, samedi matin, le message avait déjà obtenu plus de 7 500 partages. C’est d’ailleurs ce que souhaite la sœur du défunt : un partage massif «pour qu'au moins Simon puisse faire une différence une dernière fois».

Dans la même catégorie