/news/society

Hausse des besoins de 3%

C’est parti pour la Grande guignolée des médias

Sophie Côté | Agence QMI

Courtoisie

Dès lundi, les Québécois peuvent donner dans le cadre de la 17e Grande guignolée des médias. Malgré un environnement économique favorable dans la région de Québec, les besoins sont tout de même toujours aussi importants, alors que Moisson Québec note même une hausse des besoins de 3 % par rapport à l’an dernier.

La traditionnelle grande campagne de dons qui vise notamment à permettre à des milliers de familles de vivre un Noël dans la dignité a été lancée lundi à Québec sous le thème «La pauvreté gagne du terrain».

Moisson Québec rapporte que les besoins ont augmenté de 3 % par rapport à l’année dernière dans la région, où plus de 38 000 personnes ont recours à l’aide alimentaire chaque mois.

Parmi les utilisateurs, 35 % sont âgés de moins de 18 ans et 20 % ont des revenus découlant d’un emploi.

Plusieurs façons de donner

La journée phare de la Grande guignolée des médias, lors de laquelle des dizaines de médias postent des bénévoles à diverses intersections des rives nord et sud de Québec pour récolter des dons, se tiendra le jeudi 7 décembre, de 7 h à 9 h.

Toutefois, il est possible de donner dès maintenant, et ce, jusqu’au 24 décembre prochain.

Des endroits pour recueillir des dons en argent ou des denrées non périssables sont prévus dans les épiceries Provigo et Maxi, dans les pharmacies Jean Coutu, dans les bureaux de Via Capitale et chez les médias participants.

Un don en ligne peut aussi être fait en se rendant sur le site moissonquebec.com ou en textant NOELQC au 20222 (pour un don de 5 $).

17 000 baklavas pour 17 ans!

Un duo de jeunes entrepreneurs de Québec, David Langlais-Cardinal et Alexandre Zacharie, qui agissent à titre de porte-parole de cette 17e édition dans la région, vise à vendre pas moins de 17 000 baklavas pour les 17 ans de la Grande guignolée des médias.

Le montant des ventes de ces petites pâtisseries signées Zachalava Délice sera entièrement acheminé à Moisson Québec.

Dès lundi jusqu’au 23 décembre, il est possible de faire une commande en se rendant sur la page Facebook de l’entreprise.

L’an dernier, une initiative semblable de plus petite envergure leur avait permis d’écouler quelque 2000 baklavas en moins de 72 heures.