/regional/estduquebec/basstlaurent

Rimouski

Un dentiste veut être en mesure de faire des radiographies chez ses patients

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

Un dentiste de Rimouski veut pouvoir faire des radiographies chez ses patients. Le docteur Alexandre Cossette propose son service à domicile chez des gens âgés ou à mobilité réduite. Une offre de soins qui est appelée à s'étendre au cours des prochaines années.

Il offre ce service à ses clients depuis plus de trois ans. Depuis l'incendie de sa clinique dans le secteur du Bic, il fait de plus en plus de consultations à domicile avec son assistante. Un marché en expansion avec le vieillissement de la population.

«À domicile, on peut faire des plombages si on a une bonne vue directe sur le problème sur une carie ou sur le bris d'une dent. On peut faire des nettoyages. On a du diagnostic aussi. On peut faire des prescriptions, mais on est assez limité sur certains traitements qu'on pourrait faire en clinique avec une vue radiologique», a expliqué le docteur Cossette, dentiste à la clinique dentaire du Bic.

La réglementation actuelle ne lui permet pas d'utiliser un appareil radiologique portatif à domicile. Selon la loi sur les laboratoires médicaux, dans un laboratoire où il existe déjà un appareil à rayons X mobile, ce dernier doit être fixé et la salle où il est utilisé blindée.

«Malgré que la radiologie dentaire est très sécuritaire et expose très peu, cette technologie-là est encore confinée à un laboratoire ici. Il y a d'autres endroits dans le monde qui permettent d'utiliser les appareils portables ou mobiles», a souligné le dentiste.

Cela limite donc le nombre de services qu'il peut offrir à domicile. Il déplore que certains de ses patients à mobilité réduite doivent se déplacer pour les radiographies.

Le dentiste rencontra sous peu les différents élus de la région. «C'est ce que l'on veut démontrer aux gens qui changent et qui font bouger les choses. On peut adapter cette loi-là à la technologie actuelle, puis faire mieux pour la population», a-t-il souligné.

La radiographie portable fait partie du plan stratégique 2014-2019 de l'Ordre des dentistes du Québec. L'organisme indique que ce type d'appareil peut être utilisé à l'heure actuelle à l'intérieur de certains établissements, dont les CHLSD.