/regional/saguenay

Travaux correctifs

La livraison de la caserne de pompiers de Chicoutimi-Nord est retardée

Jean Houle | TVA Nouvelles

L'entrée des pompiers dans la future caserne de Chicoutimi-Nord sera retardée d'un mois.

De l'eau s'est accumulée dans la toute nouvelle structure en bois, au point où des travaux correctifs ont été nécessaires.

Un citoyen de Chicoutimi-Nord, qui veut garder l'anonymat, a fait parvenir à TVA Nouvelles une photo des travaux en cours, prise à la fin de juillet dernier. On y distingue une grosse accumulation d'eau au centre et d'autres traces, plus petites, qui se développent.

Les murs avaient d'abord été complétés, mais il semble que le bois ait été exposé aux intempéries pendant une longue période, parce que la toiture a été installée plus tard.

L'entrepreneur, Technipro, de Jonquière, affirme qu'il n'y a eu aucun problème. Sauf que la ville avait été avisée d'une situation où des travaux correctifs ont dû être apportés.

«Il y a eu infiltration d'eau, confirme Jeannot Allard, du Service des communications de Saguenay. La situation a été portée à notre attention, mais l'entrepreneur a fait les travaux.»

La bonne nouvelle, c'est que ça ne coûtera pas un sou aux contribuables.

«Si c'est une situation qui avait été causée par un oubli de la ville dans les plans et devis, on aurait peut-être dû payer, explique Jeannot Allard. Mais dans ce cas-ci, c'est vraiment aux frais de l'entrepreneur.»

Le chantier de la caserne aura causé quelques problèmes au constructeur. Fin juillet, un début d'incendie avait détruit une partie du bâtiment en construction.

Quoi qu'il en soit, peu importe la raison, le déménagement de la vieille caserne vers la nouvelle est retardé d'un mois.

Les pompiers avaient été avisés au printemps dernier que le déménagement aurait lieu à la mi-décembre. Ils ont été informés récemment que ce déménagement aurait lieu en janvier 2018.

La caserne devait être livrée initialement avant la fin de 2017.