/buzz/homepage

Diplomatie

Trudeau accueilli en Chine avec de faux drapeaux

Olivier Charbonneau | Agence QMI

La différence n’est pas majeure, mais facilement reconnaissable pour les connaisseurs. La Chine n’a pas utilisé le drapeau officiel du Canada lorsqu’ils ont accueilli Justin Trudeau au début de la semaine.

Le gouvernement du Canada a des normes très strictes quant à la conception de son drapeau. Les bandes aux extrémités doivent occuper chacune ¼ de la superficie, la feuille d’érable doit être d’un rouge spécifique et elle doit avoir onze pointes.

Le service diplomatique chinois avait pensé à tous ces détails, sauf un: les coins intérieurs de la feuille d’érable doivent aussi être arrondis.

Photo drapeau

 

À gauche: zoom sur un des faux drapeaux canadiens lors de la visite de Justin Trudeau en décembre 2017. À droite: zoom sur un drapeau officiel lors d’une compétition sportive internationale en mai 2017.

Sur le terrain

L’incident n’aurait pas causé de remous diplomatiques selon des journalistes qui suivent le premier ministre en Chine. La présence de faux drapeaux a été remarquée par le National Observer à partir de photos d’agences de presse. Le ministère des Affaires étrangères a confirmé que ce sont les pays hôtes qui doivent respecter les protocoles.

Le drapeau actuel n’a pas été modifié depuis 1964. En 1985, le gouvernement s’est doté d’une loi pour régir sa fabrication et son utilisation de l’unifolié.

Dans la même catégorie