/news/currentevents

Disparition de Deborah Laurent-Gervais

Un poste de commandement déployé à McMasterville

Agence QMI

FD-DISPARITION-MCMASTERVILLE

PHOTO COURTOISIE

Les policiers déploieront jeudi un poste de commandement mobile à McMasterville, en Montérégie, dans le but de recueillir des informations au sujet de la disparition d’une femme manquant à l’appel depuis maintenant deux ans.

Deborah Laurent-Gervais, qui avait 57 ans au moment de sa disparition, n’a pas donné de nouvelles depuis le 30 novembre 2015.

La dernière fois qu’elle a été vue, elle était à son domicile situé à McMasterville.

À ce jour, les policiers ignorent ce qu’il est advenu de Mme Laurent-Gervais.

Les policiers de la Régie intermunicipale Richelieu-Saint-Laurent installeront donc un poste de commandement jeudi, entre 8 h et 12 h, au marché d’alimentation IGA du boulevard Laurier, aux limites de McMasterville et de Beloeil.

«Nous souhaitons rencontrer le plus de gens possible parce qu’une seule petite information peut faire la différence et apporter un peu d’éclairage à ses proches», a fait savoir mercredi la police dans un communiqué.

Ce n’est pas la première fois que Deborah Laurent-Gervais est portée disparue. En septembre 2013, alors qu’elle demeurait à Longueuil, elle s’était éclipsée pendant plusieurs jours.

Les policiers avaient à ce moment mené des recherches dans le secteur dans le but de la retrouver, mais sans succès.

Mme Laurent-Gervais était finalement rentrée au bercail par elle-même deux semaines plus tard.

Dans la même catégorie