/finance/homepage

Manque de main-d'oeuvre

Une pénurie moins alarmante à Montréal

TVA Nouvelles

Des dizaines d’employeurs du Québec peinent à trouver des employés pour combler leurs postes disponibles, mais la situation serait moins pire à Montréal que dans le reste de la province.

À lire également

- Le temps des Fêtes, un défi de taille pour l'industrie touristique

- Encore plus de pression sur les employés du réseau de la santé

- Des entreprises proactives pour conserver leurs employés

- Manque criant de camionneurs en Estrie

- Des commerces incapables de respecter l'horaire prolongé des Fêtes

«Le taux de chômage est d’environ 8% à Montréal, alors qu’il y a certaines régions du Québec où on est autour de 4%. On est pas dans la même réalité du tout», souligne Martine Hébert, vice-présidente de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

En entrevue avec TVA Nouvelles, elle souligne toutefois que certains domaines sont très compétitifs, comme la haute technologie.

«À Montréal, il y a plusieurs entreprises qui vont s’arracher les travailleurs qui sont très spécialisés.»

Vente au détail

Malgré la fermeture de plusieurs détaillants cette année, et la concurrence de plus en plus grande du commerce en ligne, la recherche de main-d'oeuvre saisonnière pour la période des Fêtes demeure très élevée, entre autres dans le milieu de la vente au détail.

Selon les chiffres fournis par le site d’offres d’emploi Indeed, 17% des postes de caissiers ont été affichés pendant plus de 60 jours avant de trouver preneur. Une situation similaire trouver des acheteurs (20%), des gérants de magasin (36%), des marchandiseurs (18%), des chefs de rayon (39%), des responsables de magasin (25%), des assistants gérants (44%).

Et difficile de plaider que cette pénurie de main-d’œuvre est attribuable au fait qu’on cherche des candidats hyperspécialisés : 48% des 367 000 postes vacants au Canada en 2016 ne demandaient aucune expérience, selon Statistique Canada.

-D’après les informations de Richard Olivier  

Dans la même catégorie