/finance/homepage

Troisième trimestre

ADF gonfle ses revenus, mais ses profits baissent

Agence QMI 

Même si les revenus ont bondi pour Groupe ADF au troisième trimestre, les profits ont diminué, ce qui a déçu la direction de l’entreprise québécoise qui fabrique et installe notamment des revêtements industriels, des charpentes métalliques et des composantes assemblées d’acier dans le secteur des infrastructures non résidentielles.

ADF a engrangé des revenus de 37,2 millions $ pour la période de trois mois qui s’est terminée le 31 octobre dernier, par rapport à 21,1 millions $ pour le trimestre correspondant en 2016, soit une hausse de 76 %. Toutefois, la compagnie s’est retrouvée dans le rouge de 700 000 $ au dernier trimestre, soit 2 cents par action, contrairement à un petit surplus de 36 000 $ (0,00 $ par action) l’an dernier.

«Malgré la hausse des produits, les résultats du troisième trimestre sont décevants. Ces résultats n'altèrent en rien notre volonté de poursuivre nos efforts de croissance, et représentent des soubresauts inhérents à notre industrie. Nos perspectives à long terme demeurent les mêmes et nous maintenons nos efforts afin de croître notre carnet de commandes», a mentionné Jean Paschini, coprésident du conseil d'administration et chef de la direction de l’entreprise.

ADF a expliqué que la croissance des revenus est due à l’augmentation du volume d'activité, «et donc des coûts encourus dans le cadre de projets en cours, tandis que la baisse des marges est imputable à la pression exercée sur les prix des contrats récemment signés».

Son carnet de commandes a diminué depuis le début de l’année, passant de 194,5 millions $ le 31 janvier dernier à 114,9 millions $ le 31 octobre.

Dans la même catégorie