/news/currentevents

Conducteur coincé dans son véhicule

De bons Samaritains sauvent un automobiliste des flammes

Axel Marchand-Lamothe - Agence QMI

Agence QMI

Un jeune automobiliste qui a eu la jambe sectionnée lors d’une violente embardée doit la vie à l’intervention et au courage de plusieurs passants qui l’ont extirpé de son véhicule en flammes le week-end dernier à Saint-Jérôme.

La famille du conducteur, Mathieu Robert, n’avait que de bons mots pour les intervenants, notamment pour Guillaume Boisvert. « C’est notre ange à tous. Sans cela, Mathieu ne serait plus avec nous. Il a risqué sa vie pour mon fils », a mentionné au Journal Sylvie, la mère de la victime.

L’automobiliste de 26 ans a perdu la maîtrise de son véhicule, qui s’est renversé avant de s’enflammer, vers 3 h 15, samedi dernier, sur l’autoroute 15 à Saint-Jérôme. Au moins cinq personnes n’ont pas hésité à lui porter assistance malgré le danger.

« J’ai vu l’auto sur le toit et le début du feu. Il n’y avait personne autour, alors je me suis arrêtée et j’ai couru pour sortir le conducteur, relate Annick Robert. Je ne sais pas pourquoi mon manteau n’a pas pris feu quand je l’ai traîné jusqu’à l’accotement. »

Une fois extirpé de la carcasse, Mathieu Robert est mal en point : une partie de sa jambe gauche a été amputée par l’accident. Jolianne Martel et Jade Gamache, les premières arrivées sur les lieux, avaient déjà appelé les secours.

Voiture calcinée 15

Urgence

Guillaume Boisvert a couru chercher sa trousse de premiers soins dans son camion.

« Ça n’a même pas pris une minute avant que les flammes se propagent, se remémore le surintendant de chantier. J’ai donc pris la décision d’installer mon camion entre la voiture en feu et Mathieu afin de faire un écran protecteur. »

Des policiers sont arrivés entre-temps. Avec M. Boisvert, ils ont stabilisé la victime, qui était consciente, en lui faisant un garrot avec une ceinture.

En raison du risque que posait le brasier, ils l’ont installé dans la boîte du camion pour l’éloigner dans cette ambulance de fortune. C’est la jambe soutenue par un pneu et un dossard en guise d’oreiller qu’il a attendu l’arrivée des ambulanciers.

Mathieu Robert

Réconfort

Dans un message émotif publié sur sa page Facebook mardi et adressé à Mathieu Robert, Guillaume Boisvert espérait avoir des nouvelles du blessé. La publication a été partagée plus de 3500 fois en quelques heures, atteignant rapidement son but.

« Sa blonde lui a lu le message à l’hôpital, sa mère m’a appelé, son frère m’a écrit, mais je le dis depuis le début, c’était un effort collectif. Je n’ai pas plus de mérite que les autres. Je voulais simplement closer l’histoire et savoir qu’il allait bien [en publiant mon statut] », affirme-t-il.

Toujours hospitalisé, Mathieu Robert continue ses traitements. Selon ses proches, il garde le moral.

« Mathieu a surtout besoin de son entourage présentement », a confié sa conjointe, Maxine Cabana.

 

Dans la même catégorie