/regional/montreal/laval

Élève de 3e année

L’enfant aux couteaux suspendu à Laval

Vincent Larin 

 - Agence QMI

Vincent Larin

L’enfant de troisième année du primaire qui s’était présenté avec deux couteaux à l’école, dont un d’une trentaine de centimètres, ne remettra pas les pieds dans l’établissement de Laval jusqu’à la fin de l’année scolaire au moins.

Des représentants de la Commission scolaire de Laval (CSL) l’ont annoncé aux parents lors d’une rencontre qui s’est tenue mercredi soir à l’école Père-Vimont.

Le «Journal de Montréal» avait rapporté que l’élève qui était décrit comme un intimidateur avait apporté deux armes blanches à l’école, ce qui avait inquiété plusieurs parents. Le père d’une élève qui fréquentait la même classe que le jeune, Hossein Shekari, en avait trouvé un dans sa case.

«Ils nous ont dit qu’il [le garçon] allait être suivi à la maison. Je trouve ça très rassurant, autant pour lui que pour les autres élèves», a commenté M. Shekari.

La directrice s’excuse

«On travaille pour lui donner tout le soutien et les services qu’il a besoin pour assurer son épanouissement et sa scolarisation», a indiqué le directeur des communications de la CSL, Jean-Pierre Archambault.

M. Archambault a toutefois refusé de donner des précisions sur l’état du jeune en question en invoquant qu’il s’agissait d’un mineur dont l’identité est protégée.

La directrice par intérim de l’école au moment des faits, Isabelle Laure-Morin, a aussi présenté ses excuses aux parents lors de la rencontre de mercredi. Plusieurs lui reprochaient de ne pas les avoir informés assez rapidement de l’incident impliquant des couteaux.

La CSL a depuis nommé un autre directeur après les événements rapportés la semaine passée.

Dans la même catégorie