/regional/estduquebec/cotenord

Côte-Nord

Un rapport accablant sur les finances du village de Baie-Trinité

André Normandeau | TVA Nouvelles

Un rapport accablant sur les finances du village de Baie-Trinité, sur la Côte-Nord, vient d’être dévoilé. Avis d'imposition en souffrance, perception aléatoire des taxes et rapports financiers introuvables, la Commission municipale du Québec recommande de limoger le directeur général.

En 2015, le village de Baie-Trinité traînait un déficit de presque 230 000 $, en plus d’un déficit accumulé de 75 000 $ alors que la municipalité compte environ 460 habitants.

L’observateur du ministère a été incapable de savoir si des mesures ont été prises pour résorber ce déficit, les rapports financiers des années 2016 et 2017 n’ayant toujours pas été faits.

La première recommandation du rapport est de limoger le directeur général, Gérald Jean. «Un des principaux problèmes pour la municipalité est que le directeur ne semble pas disposer des compétences nécessaires en gestion municipale. Monsieur Jean était incapable de préciser les sommes actuellement disponibles dans le compte bancaire de la municipalité», précise-t-on.

L’observateur souligne que l'administration des finances et du greffe est dans un état de chaos et de désorganisation totale.

La situation est particulièrement préoccupante puisque la majorité des nouveaux élus n'ont aucune expérience en matière de gestion municipale.

La direction régionale du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire est en train d’établir un plan d’action à court, moyen et long terme.

Le rapport recommande un encadrement serré du nouveau conseil, sinon la tutelle pourrait les aider à voir plus clair.

Plusieurs questions restent toutefois en suspens selon l’observateur, qui croit que des vérifications supplémentaires devraient être faites afin de faire la lumière sur la gestion des finances de Baie-Trinité au cours des dernières années.