/regional/saguenay

Saguenay

Plus d'un demi-million $ pour racheter le contrat d'un cadre

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

L'avocat Louis Coulombe quittera son poste de directeur exécutif à la Ville de Saguenay en échange d'une indemnité de 560 000 $, a confirmé lundi la nouvelle mairesse Josée Néron.

M. Coulombe occupait le poste de directeur responsable de la prévention et de l'éthique. En vertu de son premier contrat signé en 2011, il recevra l'équivalent de 36 mois et demi de salaire, en plus du solde de sa banque de vacances.

Le départ de l'avocat, qui devient le troisième cadre à quitter la Ville depuis l'élection du 5 novembre, permettra d'abolir son poste.

La Ville s'était entendue avec M. Coulombe jeudi dernier. L'entente a été ratifiée à l'unanimité par les élus lors d'un conseil extraordinaire tenu le même jour en renonçant aux délais de convocation habituels, ce qui fait que la séance était publique, mais que presque personne n'a su qu'elle avait lieu.

La mairesse a justifié ce départ en invoquant qu'il était nécessaire pour abolir le poste qu'occupait l'avocat. Mme Néron a cependant admis qu’il lui était difficile d’établir un lien de confiance avec Louis Coulombe en raison de ses rapports avec l’ancienne administration du maire Jean Tremblay.

Louis Coulombe a indiqué qu'il réagira à cette entente mardi.

Une réorganisation à 1,14 million $

Avec ce départ, Josée Néron a mis fin à une réorganisation qui aura coûté 1,14 million $ pour les départs de Ghislain Harvey, Francyne Gobeil et Louis Coulombe. Par contre, Saguenay retient toujours l'indemnité attribuée à Ghislain Harvey, puisque l'analyse légale de son contrat n'est pas terminée.

La mairesse a assuré ne pas s'être livrée à une vendetta contre ces cadres, mais bien à une reconfiguration de l'appareil municipal.

En parallèle, Mme Néron a mandaté la greffière de la Ville afin de modifier les règles à Saguenay pour que, dorénavant, il n’y ait plus de contrats du genre de ceux dévoilés publiquement ces dernières semaines qui soient signés.

En marge de cette réorganisation, Saguenay a aussi confirmé que la directrice de l'arrondissement de Jonquière, Danielle Godin, nommée sous Jean Tremblay, était réaffectée. Elle sera maintenant conseillère au département communautaire et événements, mais elle conservera son salaire de 120 000 $ par année.

Dans la même catégorie