/news/society

Santé Canada

Vague d'infections à la bactérie E. coli liée à de la laitue romaine

Agence QMI

Une vague de cas d'infections à la bactérie E coli liée à la consommation de laitue romaine s'est propagé dans trois provinces, incluant le Québec, a averti l'Agence de la santé publique du Canada.

Dans un communiqué, l'Agence a expliqué avoir recensé 21 cas d'infection au cours du mois de novembre, soit trois au Québec, cinq au Nouveau-Brunswick et 13 à Terre-Neuve-et-Labrador. Dix personnes ont dû être hospitalisées, mais aucun décès n'est survenu.

Plusieurs des personnes qui ont contracté la bactérie ont affirmé avoir mangé de la laitue romaine avant de tomber malades. La source de ces salades potentiellement contaminées n'a toutefois pas été identifiée. Aucun rappel de produit n'a donc pu être déclenché.

L'Agence a profité de l'occasion pour indiquer qu'il est important de bien laver sa laitue à l'eau courante avant consommation, puisque les feuilles de salade peuvent aisément entrer en contact avec la bactérie, que ce soit au champ, lors de leur récolte ou lors de leur manipulation.

La bactérie E. coli peut provoquer des nausées, des vomissements, des maux de tête, une légère fièvre, des crampes d'estomac et de la diarrhée, a énuméré l'Agence. Les cas de décès, très rare, sont toutefois possible.