/finance/homepage

Vers une augmentation des transactions

Immobilier: timide hausse des prix à prévoir à Québec en 2018

Pierre Couture | Agence QMI

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Les prix des maisons s’apprécieront timidement l’an prochain dans la région métropolitaine de Québec. Ce qui devrait se traduire par une légère hausse des transactions et des prix de 2%, a appris «Le Journal de Québec».

«On constate que le marché de la revente avance dans la bonne direction dans la région de Québec», soutient l’analyste de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), Paul Cardinal, qui dévoilera ce matin à Québec ses prévisions pour l’année 2018.

Les données compilées par la FCIQ indiquent que le prix médian des maisons unifamiliales s’est apprécié de 1% en 2017 à Québec, alors que celui des copropriétés a décliné de 1%.

Contrairement à la très bonne tenue du marché immobilier observé dans le reste de la province, celui de Québec demeurera timide, croit M. Cardinal.

Bien que Québec affiche, à 4,4%, le taux de chômage le plus bas parmi les régions métropolitaines de la province, la création d’emploi a été modeste au cours des deux dernières années.

«Un solde migratoire positif combiné à un niveau de confiance élevé et à des taux d’intérêt encore bas conduiront à une légère augmentation d’activité en 2018», note-t-il.

Le nombre de ventes de maisons et de condos devrait ainsi atteindre 6880 (+2%) cette année et 7000 (+2%) l’an prochain.

Des condos au neutre

Le marché des copropriétés devrait d’ailleurs se stabiliser l’an prochain alors que le prix médian demeurera sensiblement le même qu’en 2017, à 189 000$.

En raison d’une surconstruction de copropriétés, les prix s’affichent en baisse depuis quatre ans dans ce créneau à Québec.

Selon l’analyste de la FCIQ, la demande pour les condos s’est raffermie au cours des derniers mois et l’offre actuelle est en baisse pour la première fois en huit ans.

Du côté des maisons unifamiliales, qui représentent 75% des transactions immobilières, le prix de vente médian s’appréciera de 2% en 2018, à 254 000$.

Plus vigoureux ailleurs

Ailleurs au Québec, le marché immobilier demeure très vigoureux.

Le nombre de ventes de propriétés devrait atteindre 82 600 cette année, en hausse de 6%.

Le prix médian des maisons unifamiliales est de 243 000$ cette année au Québec, en hausse de 4%. En 2018, le prix médian des maisons sera de 251 000$, en augmentation de 3% comparé à 2017.

Dans la même catégorie