/regional/estduquebec/cotenord

Québec aide un projet sur la Côte-Nord

Le Rolodune comme solution de rechange à l’enrochement traditionnel

André Normandeau | TVA Nouvelles

Le gouvernement du Québec vient d’octroyer 250 000 $ pour l’implantation et le suivi du projet Rolodune de Pointe-Lebel, sur Côte-Nord.

Ce système se veut une alternative à l’enrochement traditionnel. Son créateur est Laurie Gauthier, un résident de Pointe-Lebel, mais aussi un architecte à la retraite.

L’idée du Rolodune lui est venue en observant un tronc d’arbre retenir du sable sur la plage devant sa maison. Essentiellement, le système Rolodune est une série de tuyaux en plastique troué, remplie de conifères, disposés en zigzag sur la plage et qui permet de capter et retenir le sable amené par les vagues, ce qui freine l’érosion des berges.

Le projet est au stade de l’expérimentation.

Trois sites ont été identifiés en juin dernier pour faire des tests. Et après quatre tempêtes, l’expérience semble fonctionner. Si les études sont concluantes, Laurie Gauthier pense que son système pourrait être implanté ailleurs sur la Côte-Nord.

Rolodune coûterait de deux à trois fois moins cher que l’enrochement traditionnel.

Des chercheurs de l’UQAR remettront un premier rapport le printemps prochain avec des recommandations. Le site sera suivi par les scientifiques pendant encore quatre ans.