/finance/homepage

Aéronautique

17,5 millions d’investissements pour le Groupe Meloche

Agence QMI 

Le Groupe Meloche, qui fournit des composants d’aérostructures et d’aéromoteurs à Bombardier, Airbus et Boeing, investit 17,5 millions $ pour s’engager dans son virage Industriel 4.0.

Le Fonds de solidarité FTQ contribue pour 7,2 millions $ à cette somme, alors que les gouvernements du Québec et du Canada y vont d'une aide financière totale de 7 millions $, soit une contribution remboursable de 2 millions $ provenant de Développement économique Canada pour les régions du Québec et un prêt de 5 millions $ accordé par Investissement Québec.

Le reste du financement est complété par les actionnaires de la famille Meloche et des membres de la direction, a indiqué Hugue Meloche, président et chef de la direction du Groupe Meloche.

Selon l’entreprise de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, sa croissance «sera liée à la livraison de plusieurs nouveaux appareils en aviation, dont le Global 7000 et la CSeries de Bombardier, le A320 Neo d’Airbus et le 737 Max de Boeing».

Le Groupe Meloche, dont la fondation remonte à 1974, fabrique des composants d’aérostructures et d’aéromoteurs destinés aux fabricants d’équipement d’origine (FEO) et Tier-1. L’entreprise s’appuie sur une stratégie d’intégration verticale, incluant l’usinage de précision, le traitement de surface, la peinture, l’assemblage et les essais non destructifs, a-t-on précisé par communiqué vendredi.

«Depuis 10 ans, Groupe Meloche s’est positionnée pour saisir les occasions d’affaires liées à la prochaine génération d’appareils. Les certifications récentes obtenues auprès de Pratt & Whitney (PWA), de Safran et d’Airbus témoignent de ces efforts. Avec ces nouveaux investissements, nous continuerons d’adopter les technologies liées à l’Industrie 4.0 nécessaires pour le succès des manufacturiers de demain», a dit M. Meloche.

Avec ses 180 employés, le Groupe Meloche réalise des ventes annuelles de plus de 55 millions $ et dispose d’un parc-machine comptant plus de 40 centres d’usinage et de tournage CNC (à commande numérique).