/regional/outaouais

Outaouais

Courant coupé en plein froid glacial: Hydro s’explique

TVA Nouvelles

Plus de 300 clients d’Hydro-Québec en Outaouais ont été privés de courant pendant plusieurs heures, jeudi, en plein froid glacial, mais la société d’État estime tout de même qu’elle a agi du mieux qu’elle pouvait considérant tous les facteurs en cause.

Qualifiés de non urgents, ces travaux «devaient toutefois absolument être faits avant les grands froids de l’hiver», a d’abord tenu à préciser Marc-Antoine Pouliot, porte-parole d’Hydro, au Québec Matin.

LIRE AUSSI:

Hydro coupe l'électricité par un froid glacial

«Si on ne les fait pas, le réseau va être à risque pendant l’hiver, et il y aura potentiellement plus de clients en panne, et plus longtemps», a-t-il poursuivi.

M. Pouliot indique que le mercure est descendu plus bas que ce qui était prévu au départ et «ça a causé une situation désagréable pour nos clients, on en est bien conscients».

La société d’État se permet des interruptions de service quand la température est supérieure à -15 degrés Celcius, un seuil établi scientifiquement. «À -15, quand il y a une interruption et qu’il n’y a pas de chauffage, les bâtiments vont garder leur chaleur pendant la journée», a-t-il expliqué.

Dans ce cas-ci, les clients touchés par la coupure auraient été avisés plus de 48 heures à l’avance pour qu’ils puissent s’ajuster. Et si Hydro avait reporté les opérations le matin même, «les commerces, les industries dans le secteur, les résidents qui s’étaient organisés en fonction de notre avis de 48 heures auraient dû refaire la même quelques jours plus tard».

Hydro-Québec se désole de cette situation, indique le porte-parole. «Si c’était à refaire, on gèrerait peut-être différemment, mais je veux juste expliquer qu’on compose avec des variables pas évidentes et on essaie de maintenir l’équilibre», a déclaré M. Pouliot.

Dans la même catégorie