/regional/saguenay

Deux fois plus en 2017

Plus de cas d'intoxication au monoxyde de carbone

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles 

Les autorités de la santé lancent une sérieuse mise en garde contre les dangers du monoxyde de carbone. En 2017, près d'une quarantaine de cas d’intoxication ont été répertoriés au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Habituellement, ce sont une vingtaine de cas qui sont enregistrés chaque année.

En 10 ans, plus de 200 signalements ont été répertoriés. De plus, il y a assurément d’autres cas d’intoxication qui s’ajoutent, mais qui n’ont pas été rapportés puis compilés dans les hôpitaux.

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore. La seule façon de le repérer est d’avoir un détecteur de monoxyde de carbone en fonction. Il est recommandé d’en installer un dans les résidences, les garages ainsi que les chalets.

Prévention des feux de cheminée

Les pompiers demandent la collaboration de la population, pour prévenir les incendies de cheminée.

Vendredi matin, un début d'incendie s'est déclaré dans une résidence de Saint-Ambroise en raison d'une cheminée mal entretenue.

«Ceux qui ont des appareils à combustion, des poêles à bois surtout, c’est important que chaque année on fasse une inspection de l’intérieur des conduites de raccordements et de la cheminée, a précisé Jimmy Blackburn, du service incendie de Saguenay. Il faut ramoner autant que possible et faire affaire avec des professionnels qualifiés dans le domaine.»

Dans la même catégorie