/news/society

Bactérie E. coli

Un décès lié à de la laitue romaine au Canada

Agence QMI

ripe organic green salad Romano

nblxer - stock.adobe.com

Une personne a perdu la vie après avoir contracté la bactérie E. coli en mangeant de la laitue romaine, a indiqué l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Dans une mise à jour d'un avis publié la semaine dernière mettant en garde contre une vague d'éclosion de cas d'infections à la bactérie E. coli, l'ASPC a indiqué que la maladie a progressé, atteignant deux nouvelles provinces et faisant un décès.

Des malades ont maintenant été recensés en Ontario (6), au Québec (5), au Nouveau-Brunswick (5), en Nouvelle-Écosse (1) et à Terre-Neuve-et-Labrador (13), portant le total du nombre de cas d'infections à 30, dont 12 qui ont mené à une hospitalisation. L'ASPC n'a toutefois pas indiqué dans quelle province le décès est survenu.

«Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 4 à 80 ans. Dans la plupart des cas (70 %), ce sont des filles et des femmes», a précisé l'Agence de santé dans son avis.

Aucun rappel de produit n'a été mis puisque l'origine des salades contaminées n'a pas été déterminée pour le moment.

Pour éviter de contracter la bactérie, l'ASPC conseille de jeter les feuilles enveloppantes de la laitue et de bien laver à l'eau courante celles qui seront consommées. L'Agence conseille aussi de se laver les mains à l'eau tiède et au savon avant et après avoir manipulé la salade.

La bactérie E. coli peut causer de nombreux symptômes, incluant des vomissements, des crampes d'estomac, de la diarrhée, de la fièvre et de violents maux de tête. Les décès sont toutefois très rares, bien que possibles, a précisé l'ASPC.

Dans la même catégorie