/news/techno

Publications désagréables

Facebook s’attaque aux «appâts à partage»

TVA Nouvelles

Facebook a annoncé lundi une série de mesures punitives contre les pages qui utilisent des formules qui appâtent les utilisateurs à aimer, commenter ou partager une publication à des fins discutables.

Ces formules sont facilement reconnaissables par leur ton impératif : «Aime cette publication pour gagner un concours» ou encore «Tag un ami pour qu’il te paye un repas».

Facebook bait 1

Facebook

Elles pullulent sur vos fils de nouvelles et sont considérées comme de la pollution par le géant technologique, mais ces publications «spam» sont surtout des championnes pour exploiter les algorithmes de Facebook. C’est pourquoi elles apparaissent en aussi grandes quantités : elles suscitent l’engagement des utilisateurs en les invitant à interagir avec celles-ci.

Mais leur moment de gloire pourrait bien être révolu, si l'on se fie à Facebook.

«Les gens nous ont dit qu’ils détestaient les publications spam sur Facebook qui les appâtaient à interagir en aimant ou commentant. À partir de cette semaine, nous commencerons à rétrograder des publications individuelles d’utilisateurs et de pages qui utilisent cette tactique», écrivent dans un communiqué deux représentants de la compagnie, soit Henry Silverman, spécialiste de l'intégrité des opérations, et Lin Huang, ingénieur.

Facebook bait 2

L’intelligence artificielle à la rescousse

Pour parvenir à ses fins, Facebook a mandaté une équipe qui a classé des centaines de publications afin d’«apprendre» à une machine propulsée par l’intelligence artificielle comment détecter ces tactiques indésirables.

Facebook compte réduire considérablement la portée des publications des pages qui utiliseraient à répétition cette méthode.

Cette mesure ne devrait pas toucher les publications qui demandent l’aide des autres utilisateurs, qui sont des appels à recommandations ou qui encouragent le partage pour retrouver un enfant disparu, par exemple.

En fait, Facebook explique que cette mesure s’ajoute à d’autres mises de l’avant afin de rendre son fil de nouvelles le plus «authentique» possible.

Dans la même catégorie