/regional/estduquebec/basstlaurent

Décédée après avoir reçu sa greffe de cœur

La mère de Lisa-Marie honore sa mémoire

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

C’est avec une grande tristesse que l’on a appris en fin de semaine le décès de Lisa-Marie Gamache. L’adolescente de Saint-Antonin, qui avait reçu une greffe de cœur à Noël l’an dernier, est décédée à la suite d’une hémorragie samedi matin. Sa mère, Guylaine Dumas, témoigne de la douleur qui touche la famille.

«J’ai terriblement mal. Je voudrais qu’elle soit avec moi. Je voudrais fêter son un an, pas faire son service», a déclaré Mme Dumas.

Le 25 décembre 2016, Lisa-Marie recevait son nouveau cœur. L’année qui a suivi la greffe de Lisa-Marie a été pénible. Elle a passé de longs mois à l’hôpital. «Malgré tout ça elle voulait vivre et elle avait des projets, raconte sa mère. Elle ne s’est jamais plainte.»

La détermination de Lisa-Marie est remarquable. Enfant, elle a survécu à une leucémie avant d’être frappée par des problèmes cardiaques qui l’ont suivi tout au long de l’adolescence. Son décès a entrainé un tsunami de marques de sympathies envers la famille. «J’apprécie. Mais j’aurais voulu que les gens disent, wow ça fait un an on est content, plutôt que mes sympathies. Je l’apprécie, ça fait du bien, mais ce n’est pas ça que je voulais entendre.»

La mère de Lisa-Marie espère qu’elle donnera la force à ses proches, particulièrement ses frères, pour traverser cette épreuve: «Sans vouloir mal faire, je n’ai pas pu m’occuper d’eux comme je l’aurais voulu. J’espère qu’ils savent que je les aime. Je veux qu’ils profitent de la vie et qu’ils vivent pour Lisa-Marie aussi.»

Lisa-Marie était reconnue pour sa combativité. Une force tranquille qui aura laissé sa trace: «Lisa-Marie était merveilleuse, elle nous a apporté beaucoup de bonheur. Je ne l’oublierai jamais.»

Dans la même catégorie