/regional/estduquebec/basstlaurent

D'ici 2021

Un investissement de 31 millions $ pour internet haute vitesse

Agence QMI

Plusieurs municipalités de l'Est-du-Québec auront bientôt accès à internet haute vitesse.

Québec et Ottawa ont décidé de verser 31 millions $ à la compagnie Telus pour brancher 119 collectivités.

Cette annonce était attendue depuis longtemps.

Près de 7500 foyers pourront bénéficier d’internet haute vitesse de même que 555 entreprises.

«Ça vient changer notre vie. J'oserais dire qu'il y a des annonces qui ont une portée historique. Dans 20 ans, on va parler de cette annonce d'aujourd'hui et on sera probablement sur le plan des technologies rendu plus loin, mais, pour l'heure, c'était important de le faire», souligne Jean D'Amour, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent.

Le défi est important pour l'entreprise afin de brancher tout le monde d'ici 2021. Telus ajoutera 14 millions $ à l’investissement gouvernemental.

«Maintenant, ce que les subventions nous permettent de faire, c'est d'aller beaucoup plus rapidement. On n’aurait certainement pas pu faire cela d'ici 2021», a dit Marco Vigneau-Henry, directeur assurance du service de Telus.

Le déploiement de ce type de service devenu essentiel est important pour la région.

«C'est effectivement un facteur d'attractivité pour notre région afin d’accueillir de nouveaux jeunes et maintenir les gens en place», dit Chantale Lavoie, préfet de la MRC de La Matapédia.

Le prochain dossier prioritaire sera la téléphonie cellulaire.

«On va continuer à travailler pour s'assurer que nos localités, nos gens puissent avoir accès aussi à la mobilité cellulaire», explique Rémi Massé, député fédéral d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia.

Dans la même catégorie