/news/politics

Une première depuis l'élection de la mairesse

Valérie Plante et Justin Trudeau discutent du cannabis

Sarah Daoust-Braun | Agence QMI

Valérie Plante et Justin Trudeau ont discuté du partage des revenus du cannabis et de la construction de la ligne rose du métro mardi lors de leur rencontre à l’hôtel de ville de Montréal.

Justin Trudeau souhaite que la légalisation du cannabis ne soit pas un fardeau pour les villes, mais plutôt une occasion «de garder nos enfants en sécurité et d’enlever des profits extraordinaires au crime organisé».

«Avec le cannabis, on veut beaucoup de flexibilité et on veut être raisonnable dans cette approche pour s’assurer que les villes et les municipalités à travers pays aient les ressources nécessaires», a affirmé Justin Trudeau aux médias avant de s’entretenir en privé avec la nouvelle mairesse.

À la sortie de cette première rencontre officielle entre les deux dirigeants, Valérie Plante s’est dite heureuse que le gouvernement du Canada réitère l’importance des villes dans cette entente.

Selon elle, les villes doivent toucher de l’argent provenant des revenus sur la vente du cannabis.

Les provinces recevront 75 % des revenus de la taxe générée par la vente de cannabis, mais pour l’instant aucun accord financier avec les municipalités de la province n’a été dévoilé par le gouvernement du Québec.

Ligne rose

Valérie Plante a aussi profité de sa rencontre avec le premier ministre pour parler du transport collectif et de la mobilité.

Selon cette dernière, Justin Trudeau est favorable au projet de la ligne rose dans le métro, proposé par Projet Montréal pendant la campagne électorale.

«M. Trudeau voit la pertinence de construire une telle ligne. Cela étant dit, c’est à nous de peaufiner et de présenter un projet plus complet», a-t-elle indiqué.

La mairesse a assuré que son équipe était en train de documenter le projet, qui prévoit la construction de 29 stations de métro, «pour faire une proposition en bonne et due forme» aux gouvernements fédéral et provincial afin d’obtenir du financement.

L’ouverture des six nouvelles stations de métro à Toronto est d’ailleurs très inspirante pour la mairesse. «Moi, ça me donne de l’énergie. Si Toronto peut le faire, Montréal aussi», a-t-elle dit.

Projet Montréal estime le coût de son projet phare autour de 6 milliards $ et prévoit relier Montréal-Nord à Lachine.

Dans la même catégorie