/news/world

Record mondial

Congelé depuis 24 ans, un bébé voit le jour au Tennessee

TVA Nouvelles

***Voyez ci-dessus le reportage de CNN (en anglais)***

Une femme du Tennessee a donné naissance à un bébé qui a passé plus de 24 ans congelé en tant qu’embryon, un record mondial.

Tina Gibson, 26 ans, a donné naissance à ce bébé, qui a été fécondé et congelé en 1992. À cette époque,Tina Gibson n’avait que 1 an.

Ce bébé miracle a été donné à Tina et à son époux, Benjamin, qui tentaient d’avoir un enfant depuis plusieurs années.

Ils ont essayé plusieurs traitements de fertilité, qui n’ont pas fonctionné.

Le couple avait presque mis une croix sur leur désir d’enfant, quand leur médecin les a alors dirigés vers le Centre national de don d’embryons (NEDC), à Knoxville, au Tennessee, rapporte CNN.

L’embryon congelé a été transféré dans l’utérus de Tina, qui a pu mener la grossesse à terme.

L’embryon a été cryoconservé le 14 octobre 1992 et a été décongelé par Carol Sommerfelt, la directrice du laboratoire du NEDC, le 13 mars 2017.

Bébé Emma Gibson est née le 25 novembre dernier, soit 24 ans après avoir été fécondée. Pesant 6 livres 8 onces et mesurant 20 pouces de long, Emma est une petite fille en bonne santé.

Le bébé «miracle» a établi un record du monde pour le plus long embryon congelé à atteindre la naissance.

Lors d'une fécondation in vitro (FIV), les embryons qui ne sont pas transférés dans l'utérus de la femme peuvent être congelés.

Ils peuvent alors être implantés ultérieurement.

«Emma est un doux miracle», a déclaré le papa en entrevue à CNN. Je crois qu’elle est parfaite compte tenu du fait qu’elle a été congelée pendant toutes ses années».

Le personnel de recherche de la Preston Medical Library de l’Université du Tennessee a confirmé cette semaine qu'Emma détient le record de tous les temps pour la naissance de l'embryon congelé le plus longtemps.

Le NEDC, qui est renommé pour son programme d'adoption d'embryons, a permis de réaliser près de 700 grossesses à ce jour.

Qu’est-ce qu’un embryon?

L’embryon est un ovule fécondé par des spermatozoïdes. Il y a donc eu un développement cellulaire.

L’embryon deviendra par la suite le fœtus.

«Lors d’un cycle de fécondation in vitro, il n’est pas rare que plusieurs embryons soient générés. Étant donné qu’un seul embryon sera transféré dans l’utérus dans la grande majorité des cas, il devient nécessaire de congeler les embryons qui ont été créés en surplus. C’est ce qu’on appelle les embryons surnuméraires», peut-on lire sur le site de la clinique spécialisée OVO.