/news/currentevents

Le 256 Dufferin

Un immeuble patrimonial s'envole en fumée à Sherbrooke

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Un bâtiment patrimonial qui abritait des bars sur la rue Dufferin, au centre-ville de Sherbrooke, a été la proie des flammes tôt mercredi matin.

C'est la deuxième fois en huit mois qu'un incendie se déclarait dans cet immeuble. Cette fois-ci, ce sera la dernière malheureusement.

À l'arrivée des pompiers, vers 5 h 20, l'incendie avait déjà pris une bonne longueur d'avance.

Incapables de pénétrer dans l’immeuble puisque l'accès aux étages supérieurs était barricadé depuis l'incendie d'avril dernier, c'est de l'extérieur que les sapeurs se sont attaqués aux flammes.

À l'aide d'une pelle mécanique, on a démolie la partie arrière qui abritait Le Bar Magog pour pouvoir s'approcher du foyer de l'incendie. Malgré tous ces efforts, les flammes ont regagné de leur intensité en début d'après-midi.

Après une intervention de 10 heures, incapables de venir à bout de l'incendie, la décision a été prise de démolir immédiatement l'immeuble. Les planchers qui s'affaissaient à l'intérieur exerçaient une pression sur les murs qui menaçaient de s'effondrer à leur tour. C'était donc une question de sécurité.

C'est un pan de l'histoire de Sherbrooke qui s’écroule sous le pic des démolisseurs. L'immeuble, un ancien hôtel, avait 115 ans d'existence et d'histoire. C'est dans une de ses salles que Maurice Duplessis avait été élu chef de son parti, en 1933, avant de devenir premier ministre du Québec.

L'édifice qui l'a précédé et qui s'appelait le Magog House, servait de relais pour les diligences au milieu des années 1800.