/news/society

Verglas et neige

Les déplacements du temps des fêtes pourraient être difficiles

TVA Nouvelles

Au moment où des milliers de Québécois s’apprêtent à prendre la route afin de visiter leurs proches pour les Fêtes, deux systèmes dépressionnaires risquent de frapper sur le Québec et compliquer les déplacements.

À LIRE ÉGALEMENT

Un potentiel «très élevé» d’avoir une tempête majeure à Noël

Dès vendredi, un premier système apportera de la neige sur l’extrême sud de la province.  Des quantités de l’ordre de 5 cm à 10 cm sont attendues, quantités qui augmentent  pour les régions se trouvant près de la frontière avec les États-Unis. La neige devrait commencer à tomber en matinée vendredi, cesser en journée puis reprendre le soir, à Montréal.

La neige pourrait ensuite se transformer en pluie verglaçante samedi en journée, en raison d’une montée du mercure. Ce scénario est toutefois encore imprécis à cette heure-ci.

«Une dépression en formation sur le centre des États-Unis se dirigera vers la Nouvelle-Angleterre. La neige associée à ce système débutera vendredi après-midi sur le sud du Québec et devrait s'intensifier au cours de la nuit. Les précipitations pourraient se changer en pluie verglaçante samedi sur le sud de la province», explique Environnement Canada dans son bulletin météorologique spécial, émis jeudi en journée pour les régions de Montréal et Laval.

L'étendue de la zone de verglas dépendra de la trajectoire du système, qui est encore incertaine. Les régions au sud du fleuve Saint-Laurent seront les plus à risque.

Toujours selon Environnement Canada, la journée de dimanche sera ensoleillée, bien que froide sur les régions du sud.

Un deuxième système s’amènera sur ces régions à partir de dimanche soir, veille de Noël, avec 60% de probabilité d’averses de neige.

La neige devrait se poursuivre en journée lundi. Selon certains modèles, ce second système pourrait laisser d’importantes quantités de neige.

Environnement Canada invite la population à surveiller de très près les bulletins météorologiques à venir. 

Les autorités prêtes

Tant à la Ville de Montréal qu'au ministère des Transports, on dit surveiller ces prévisions de près.

«450 mécaniciens sont à pied d'oeuvre actuellement, affirme Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal. On reçoit également de nouveau stock au niveau de nos réserves de fondant et d'abrasifs.»

«Le ministère des Transports suit dès le début novembre les conditions météo afin d'assurer des déplacements sécuritaires sur les routes, de déployer les équipements au bon moment», soutient Guillaume Paradis du ministère des Transports du Québec

Les équipes de CAA Québec sont aussi sur un pied d'alerte.

«Nous, on sera au maximum d'effectifs, a déclaré la porte-parole Annie Gauthier. Malgré le fait que ce soit le temps des Fêtes.»