/regional/estduquebec/basstlaurent

Vol inaugural

Le Sud accessible depuis Mont-Joli

TVA Nouvelles

La chaleur du Sud est désormais accessible depuis l’aéroport de Mont-Joli, dans le Bas-Saint-Laurent.

Sunwing a inauguré jeudi matin sa liaison vers Punta Cana, en République dominicaine. Quatre-vingt-douze passagers ont pris place dans le Boeing 737-800.

L'avion est d'abord parti vide de Bagotville, et a atterri en sol bas-laurentien vers 5h30.

Parti à 6h43 ce matin, l’avion doit arriver en République dominicaine à 14h00 cet après-midi après un arrêt à Montréal pour le dédouanage. De là, une dizaine de passagers débarqueront également pour attraper leurs correspondances vers Cancún.

La compagnie doit offrir un vol par semaine, tous les jeudis, jusqu’au 21 mars.

Améliorations

Il y a un mois et demi à peine, ce décollage n'aura pas été possible. C'est le 7 novembre dernier que les travaux sur la piste de l’aéroport de Mont-Joli se sont terminés. La piste a été allongée au cours des derniers mois pour atteindre 1828 mètres (6000 pieds). Avec ce prolongement, les gros porteurs peuvent maintenant décoller, sans toutefois être au maximum. Pour l'instant, les avions doivent transporter un maximum de 100 personnes avec leurs bagages.

«Il ne faut pas oublier que, pour avoir des avions, il doit y avoir de la demande. La piste n'était pas là. Aucune compagnie ne s'engageait parce que la piste n'était pas là. Nous, chez Sunwing, on a dit : "On y croit à ce projet!"» explique Pascale Raymond, gérante au développement des affaires pour l'Est-du-Québec chez Sunwing.

Des travaux à l’intérieur de l’aérogare doivent aussi être effectués au cours des prochaines semaines. De l'ordre des 350 000$, ils permettront entre autres la réfection de la zone dite stérile, l'installation de portes automatisées, et une cure de jeunesse des comptoirs.

«Même augmenter les vols! Pourquoi pas dans un an ou deux, faire deux départs par semaine? Au départ, on devait faire qu'une seule destination, finalement on en fait deux. On voit que ça évolue. À l'aéroport, on va ajuster tous les petits détails aussi. Donc les projets n'arrêtent pas !» se réjouit la présidente de l'aéroport et préfet de la MRC de la Matapédia, Chantale Lavoie.

Dans la même catégorie