/news/law

Accident de chasse en 2015

Un chasseur américain acquitté pour avoir tiré sur un ami à Anticosti

Alexandre Cantin

Un touriste américain qui avait accidentellement tiré un coup de feu sur son ami lors d’une partie de chasse à l’île d’Anticosti en novembre 2015 a été acquitté des 2 chefs d’accusation qui pesaient contre lui.

George Evarts n’est toutefois pas au bout de ses peines parce qu’il est poursuivi au civil pour cette affaire dans un tribunal des États-Unis. Le chasseur de 56 ans a été déclaré non coupable par la juge Andrée St-Pierre des accusations d'usage négligent d'une arme et d'avoir causé des lésions corporelles au terme d’un procès de trois jours qui s’était tenu en septembre dernier.

La Couronne avait tenté de démontrer que l’homme avait pris un risque en tirant un coup de feu avec sa carabine dans la pénombre sur un chemin où d’autres chasseurs pouvaient se trouver. La preuve avait montré que le coup de feu avait été tiré aux alentours de l’heure limite de la chasse. La juge Andrée St-Pierre a cru la version de l’accusé, un chasseur d’expérience qui avait affirmé avoir visé un cerf de Virginie. La balle qu’il a tirée est plutôt allée se loger dans la jambe de son compagnon de chasse qui a été blessé.

Geroge Evarts avait affirmé n’avoir fait preuve d’aucune négligence soulignant que l’événement était un pur accident.

Cet acquittement est en mesure d’aider l’homme de 56 ans dans un autre procès qui se déroulera aux États-Unis. Il est poursuivi au civil pour un montant de 3,5 millions dollars.

«Vu qu'il est acquitté, son assureur est obligé de payer son avocat au civil et de payer un [éventuel] dédommagement», a souligné son avocat Pierre L'Écuyer.

Malgré cette importante poursuite civile, George Evarts et celui sur qui il a involontairement tiré sont encore des amis.

Dans la même catégorie