/news/society

Des températures glaciales attendues

L’hiver déjà bien en place

Arnaud Koenig-Soutière | Agence QMI

Bien qu’il n’ait officiellement débuté que jeudi dernier, l’hiver est définitivement bien installé. Une autre bordée de neige est prévue pour le jour de Noël, tandis que des températures glaciales sont attendues jusqu’au jour de l’An.

«C’est une fin d’année qui risque d’être à l’image de la météo de cette année, où on a vécu beaucoup de contrastes», affirme le météorologue Gilles Brien, en référence notamment à la «tempête du siècle» du mois de mars dernier et aux importantes inondations de cet été.

De 15 à 20 centimètres de neige sont tombés de vendredi à samedi soir, selon les régions. Les Québécois auront à peine le temps de s’en remettre, puisqu’une autre bordée s’abattra sur la province lundi.

Auto neige

«Le jour de Noël, ce sera une bonne chute de neige encore. On peut attendre de cinq à 10 centimètres sur toutes les régions», évoque M. Brien.

La neige fera place à des températures glaciales d’ici le 31 décembre. Des maximums oscillant autour de -15 en journée laisseront leur place à des maximums d’environ -25 durant la nuit.

La neige reviendra ensuite en force, alors qu’une autre tempête devrait frapper l’ensemble du Québec la veille du jour de l’An.

En sécurité

Malgré les conditions routières difficiles en raison de la neige et de la poudrerie, samedi, très peu d’incidents ont été rapportés. À peine quelques sorties de route sont survenues.

Un accident a toutefois retenu l’attention à Cap-Saint-Ignace, dans la MRC de Montmagny. Un homme de 40 ans est décédé après une sortie de route à motoneige, en après-midi.

Il a été retrouvé inconscient par d’autres motoneigistes qui l’accompagnaient et qui avaient remarqué qu’il ne suivait plus le groupe.

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête et n'écarte aucune hypothèse quant aux circonstances entourant cet accident.

Plus de peur que de mal

La météo a également entraîné des complications à l’aéroport Jean-Lesage. Quelques vols partant de Québec ont été retardés en raison de la pluie verglaçante qui tombait sur Montréal et sur Gaspé.

 

Par ailleurs, un avion Q400 d’Air Canada Jazz en provenance de Montréal s’est posé d’urgence sur le tarmac de Québec un peu avant 20 h. Pour une raison inconnue, la porte-cargo de l’appareil s’est ouverte en plein vol. Des mesures d’urgence ont été déployées pour accueillir les 76 passagers et l’équipage, qui sont finalement atterris sans anicroche.

Dans la même catégorie