/finance/homepage

Économie

Les PME québécoises sont les plus optimistes au pays

Agence QMI

Les entrepreneurs aux commandes de PME au Québec sont les plus confiants au pays, montre l'indice de confiance dressé par la Fédération canadienne des entreprises indépendantes (FCEI) pour le mois de décembre.

En vertu de cet indice, les dirigeants de PME québécoises affichent un taux de confiance de 66,3, loin au-dessus de la moyenne canadienne établie à 59,7. Pourtant, selon la FCEI, l'indice de confiance moyen au pays oscille généralement entre 65 et 70 lorsque l'économie tourne à plein régime.

«Malgré la croissance économique, de nombreux propriétaires d’entreprise préoccupés par les hausses de salaire et les augmentations de taxes et d’impôt redoutent le début de l’année prochaine», a fait valoir le directeur des affaires économiques à la FCEI, Simon Gaudreault, dans un communiqué.

La hausse du salaire minimum dans certaines provinces, notamment en Ontario où il passera de 11,60 $ à 14 $ de l'heure le 1er janvier et en Alberta où il atteindra le cap des 15 $ de l'heure le 1er octobre, pourrait préoccuper les propriétaires de certaines entreprises.

«Au cours des trois prochains mois, les propriétaires de PME prévoient augmenter les salaires de 2,7 %. C’est de loin le taux le plus élevé depuis que la FCEI a commencé à réaliser ce sondage en 2009», a d'ailleurs souligné l'organisme.

Les secteurs du commerce de détail (53,7) et de l'hébergement/la restauration (44,5) affichent les indices de confiance les plus pessimistes au Canada, tandis que celui des services financiers, de l'assurance et de l'immobilier montre un taux de confiance de 66,1.

Les données ont été obtenues grâce à un sondage mené auprès de 701 membres de la FCEI. La marge d'erreur est de 3,7 %, 19 fois sur 20.

Dans la même catégorie