/finance/homepage

Contrat d'1 milliard de dollars

Autre retard de Bombardier dans la livraison des tramways à Toronto

Agence QMI

1,2MM$ pour 204 wagons de tramway

Agence QMI / QMI Agency

Le constructeur québécois Bombardier n’a pas respecté le calendrier prévu dans le cadre d’un contrat signé avec la Commission du transport en commun (TTC), en 2009 pour 204 tramways.

Le fleuron québécois ne cesse de multiplier les retards dans ce contrat de près de 1 milliard $ avec la TTC. Pour 2017, Bombardier devait livrer 40 véhicules, pour un total de 70.

Or, l’entreprise n’a livré que 57 tramways à la fin de l'année 2017, a fait savoir la TTC, selon ce que rapporte lundi le journal «Toronto Star».

Initialement, Bombardier devait livrer près de 150 véhicules d'ici la fin de 2017. L’échéancier a toutefois été modifié et un nouvel objectif a été fixé à 70 en mai 2016. Puis en octobre, l’objectif a été révisé à 65, puis à 63 en décembre dernier, toujours selon le journal de Toronto.

Les deux parties se sont déjà retrouvées devant les tribunaux en raison des retards dans la livraison des tramways.

La TTC avait approuvé l’octroi à Bombardier du contrat pour la fourniture de 204 nouveaux tramways à plancher bas afin de remplacer sa flotte vieillissante. Bombardier a toujours assuré qu’elle prendrait les mesures nécessaires pour accélérer sa production afin de pouvoir livrer les 204 comme prévu d’ici 2019.