/finance/homepage

Les spas font des affaires d’or

Ils se lancent dans l’eau glacée à – 20 degrés

Axel Marchand-Lamothe | Agence QMI

Axel Marchand-Lamothe/Agence QMI

Nick Niceforo a fait fi d’une température de près de - 20 °C pour se lancer dans une chute d’eau glacée en maillot de bain. Et il a même payé pour le faire.

Il est parmi les milliers de personnes qui ont bravé le froid glacial pour faire des derniers jours une période d’achalandage record dans les spas extérieurs de la région de Montréal.

«Ça donne une bonne dose d’endorphine», mentionne M. Niceforo qui sortait d’une chute d’eau à 4 °C après être passé par un chaud sauna au spa Le Finlandais de Rosemère.

Même s’ils avaient déboursé une cinquantaine de dollars pour accéder aux installations, certains n’avaient toutefois pas l’intention de pousser l’audace jusque là lorsque Le Journal les a rencontrés.

«Juste sortir des bassins d’eau chaude fait le travail, raconte Nathalie Valiquette qui était avec une amie. Je ne l’avais jamais vécu avec un froid comme cela.»

Froid record

Avec une septième journée consécutive avec des maximums de -15 °C ou moins, il s’agit de la deuxième plus longue vague de froid à Montréal depuis que les données sont enregistrées. En février 1979, la séquence avait été de 10 jours.

Au passage, les 28, 29 et 31 décembre sont aussi entrés dans le livre des records comme les plus froids de l’histoire pour la région métropolitaine.

Selon Farah Benoît, météorologue à MétéoMédia, si le mercure remontera un peu mercredi et jeudi, l’accalmie sera de courte durée. Une autre vague de froid est attendue pour la fin de semaine.

Affaires d’or

Le refroidissement fait cependant l’affaire des spas alors que les gens profitent des dernières journées de vacances et des chèques-cadeaux reçus à Noël.

« Les vrais fans viennent justement quand il fait très froid, reconnaît Carole Verville, directrice générale du spa Le Finlandais. Le 2 janvier est toujours l’une des plus grosses journées de l’année. »

Même son de cloche du côté du Strøm Spa sur L’Île-des-Sœurs.

«C’est avec une température comme cela que le spa nordique prend tout son sens», avance Jean-François Martel qui prévoyait aussi une journée record.

Le Skyspa de Brossard également ne dérougissait pas selon Claudia Lafaille, superviseure au service à la clientèle.

Dans la même catégorie