/news/law

Sherbrooke

Reprise du procès des accusés de la MMA

Agence QMI 

Lac Megantic, train, accident

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Les trois anciens employés de la Montreal, Maine and Atlantic (MMA) accusés en lien avec la tragédie de Lac-Mégantic seront de retour devant le tribunal au palais de justice de Sherbrooke, mercredi, pour le début des plaidoiries de la défense et de la Couronne.

Le conducteur du train, Tom Harding, le contrôleur ferroviaire, Richard Labrie, et le directeur du bureau de Farnham, Jean Demaître, font face à un total de 47 chefs d'accusation pour négligence criminelle en raison de leur rôle dans le déraillement et l'explosion de leur train au centre-ville de Lac-Mégantic, en juillet 2013. La tragédie avait fait 47 morts.

Le procès des trois accusés avait été ajourné le 12 décembre dernier, le juge Gaétan Dumas ayant estimé qu'il n'était pas pertinent de séquestrer le jury à quelques jours de Noël.

Au cours du procès, la Couronne a tenté de démontrer que les trois hommes n'ont pas appliqué suffisamment de freins sur leur train transportant du pétrole, ce qui aurait mené au déraillement. Pour ce faire, la poursuite a fait entendre 36 témoins et a présenté des documents et enregistrements saisis par les autorités.

Les accusés ont choisi de ne pas témoigner.

Les plaidoiries pourraient se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine. Par la suite, le juge Dumas devrait donner ses instructions au jury, qui sera séquestré jusqu'à ce qu'il s'entende sur un verdict.

Dans la même catégorie