/news/currentevents

Trois-Rivières

Un garçon de trois ans meurt dans un incendie

TVA Nouvelles

Un garçon de trois ans a perdu la vie et ses deux parents ont été blessés en tentant de le sauver dans un incendie qui a éclaté dans une résidence de Trois-Rivières; les deux adultes ont sauté par une fenêtre pour échapper aux flammes.

Les flammes ont éclaté peu après minuit trente dans la maison de la rue Massicotte, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Un couple et un jeune enfant résidaient dans ce domicile.

Selon les premières informations, les deux parents ont sauté d’une fenêtre pour fuir le brasier. Ils n’ont eu d’autre choix, parce que la cage d’escalier était ravagée par les flammes. Ils n’ont pu emmener l’enfant avec eux.

« Les pompiers ont tenté d’effectuer du sauvetage, mais malheureusement, il leur a été impossible d’entrer à l’intérieur de la résidence étant donné l’ampleur des flammes», ont précisé les policiers dans un communiqué.

Le décès du garçon a été confirmé tôt mardi.

«J’ai entendu crier et un bruit de vitre cassée, a raconté à TVA Nouvelles la voisine immédiate. Je ne savais pas que c’était un feu. Je l’ai vu après, quand je suis allé au châssis. J’ai vu de la lueur orange. C’est là que j’ai dit à mon petit-fils qu’il y avait le feu à côté. On s’est dépêché à sortir.»

Les deux adultes ont subi des brûlures, mais on ne craint pas pour leur vie.

«Ce n’est pas drôle, je suis sous le choc. C’est un petit bonhomme d’amour, cet enfant-là, a lâché la voisine lorsqu'elle a appris la mort de l'enfant. Il était vraiment fin. Il venait chez moi avec sa mère; on faisait des dessins à la craie en avant. On ne peut pas croire que ça peut arriver d’une minute à l’autre, que tout s’effondre comme ça.»

Froid glacial

Mardi matin, les pompiers ont complété leur intervention, après plusieurs reprises de l'incendie. Le froid glacial a compliqué grandement les opérations; l’alimentation en eau était particulièrement difficile et l’équipement des sapeurs gelait.

Dans la nuit, les équipes de pompiers devaient se relayer dans un autobus de la sécurité publique de Trois-Rivières pour se réchauffer et permettre à la glace formée sur les équipements de fondre.

Les policiers de Trois-Rivières ont été dépêchés sur les lieux afin de reconstituer le fil des événements et déterminer la cause du brasier.