/regional/sherbrooke/estrie

Shefford

Des maisons faites à partir de conteneurs

Shanny Hallé | TVA Nouvelles

Des maisons contemporaines, au style épuré, faites à partir de conteneurs recyclés. La tendance est de plus en plus populaire en Estrie, et à travers la province.

«On part de la structure, on la découpe et on l'habille avec les meilleurs revêtements. On peut concevoir comme on veut. C'est comme des gros blocs Legos qu'on assemble», explique Pierre Marcil, courtier immobilier chez Remax et nouveau franchisé pour Thinking Habitat en Estrie.

Depuis six ans, Thinking Habitat mise sur les maisons conteneurs, une habitation de plus en plus populaire.

«Pour sept ans, je crois qu'on va connaitre une croissance chaque année. Aussitôt que je parle de ce type de maison, ça intrigue les gens. Contemporaine avec du cachet, c'est une recette gagnante»,  ajoute M. Marcil.

Avec le climat qu'on connait au Québec, il faut bien isoler les maisons de l'extérieur. On utilise ici du polyuréthane à base de soya.

«Il n'y a pas de pont thermique ou de condensation alors aucun problème au niveau des bâtiments», raconte François Noël, président de Thinking Habitat.

Le prix de ces résidences haut de gamme varie, mais on estime le coût à environ 191$, le pied carré.

Les conteneurs destinés aux dépotoirs sont recyclés. Ils ne peuvent toutefois pas avoir servi au transport de matières dangereuses. 

«On peut avoir la traçabilité complète de ce qu'un conteneur a contenu et même où il est allé à travers sa durée de vie», nous raconte M. Noël.

Les conteneurs sont résistants aux intempéries et même aux ouragans.

«Au passage d'Irma, une famille de là-bas prétend que c'est leur maison-conteneur qui leur a sauvé la vie et qui a évité les dommages», dit M. Marcil.

«Ça a une rigidité et une capacité portante exceptionnelle», ajoute M. Noël.

Thinking Habitat travaille sur de nouveaux projets, comme des immeubles à logements, et des mini-chalets. L'entreprise de Longueuil souhaite étendre son marché à l'international.