/news/currentevents

Conduite dangereuse

Deux individus refusent de s'arrêter devant la police

Kathleen Frenette | Agence QMI

Deux individus qui ont refusé d’immobiliser leur véhicule dans la nuit de mardi à mercredi lorsque les patrouilleurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) leur ont demandé de le faire se sont retrouvés dans de beaux draps.

Patrick Fleurant-Simard, 30 ans, prenait place au volant d’une voiture avec, comme passager, Charles-André Hamel, 22 ans, lorsque, vers 1 h 15 du matin, des patrouilleurs du SPVQ qui circulaient sur la rue de la Famille ont voulu les intercepter.

Refusant de s’immobiliser, l’homme et son passager ont été pris en chasse et ils ont parcouru une distance de trois kilomètres avant d’être interceptés au coin des rues Jules-Vernes et du Capitaine-Bernier dans le secteur de Cap-Rouge.

Après une courte poursuite à pied, les policiers ont réussi à mettre la main au collet des deux hommes qui ont été conduits au poste de police.

Comme le véhicule à bord duquel ils circulaient avait été volé, Fleurant-Simard et Hamel ont été accusés d’entrave au travail des policiers, de vol, d’introduction par effraction, de recel et de bris de conditions.

À cela s’est ajoutée une accusation de conduite dangereuse et de fuite des policiers à l’égard du conducteur de la voiture.

Après étude du dossier, le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Me Mathieu Rochette, s’est opposé à la remise en liberté des deux hommes. Ces derniers vont donc demeurer détenus jusqu’à leur enquête sur cautionnement.