/finance/homepage

Manoeuvre pour épargner de l'impôt

Google a transféré 19 milliards US aux Bermudes en 2016

Agence QMI

La maison-mère de Google, Alphabet, a mis près de 19 milliards $ US à l’abri de l’impôt aux Bermudes en 2016, a rapporté «Bloomberg» mardi.

Ce montant est en hausse de 7 % par rapport à l’année précédente, selon des documents présentés à la Chambre de commerce des Pays-Bas et consultés par la publication économique américaine.

La manœuvre aurait permis au géant du web de sauver des milliards de dollars d’impôts.

Google collecte ses profits internationaux par l’entremise d’une société établie en Irlande. Ces profits sont ensuite dirigés vers une entité basée aux Pays-Bas, qui envoie ensuite l’argent vers une boîte postale aux Bermudes, enregistrée au nom d’une autre compagnie irlandaise. Le montage financier est surnommé «double irlandais».

Selon son taux d’imposition global de 19,3 % aux États-Unis, Google a ainsi épargné 3,7 milliards $ US d’impôts grâce à la manœuvre. Selon le taux d’imposition de 12,5 % en vigueur en Irlande, la multinationale a économisé 2,4 milliards $ US.

Un porte-parole de Google a assuré dans une déclaration transmise à Bloomberg que la compagnie respecte les lois fiscales en vigueur dans tous les pays où elle fait affaire.

L’entreprise fait fréquemment les manchettes pour ses pratiques fiscales. En juillet dernier, un tribunal français a évité à Google de payer un peu plus de 1 milliard d’euros en statuant que les revenus de sa filiale irlandaise n’étaient pas imposables en France.

Le géant américain détient un total de plus de 60 milliards $ US à l’abri de l’impôt en dehors des États-Unis, selon Bloomberg.