/news/currentevents

Incendie mortel à Trois-Rivières

Ils ont tout tenté pour sauver l'enfant prisonnier des flammes

Camille Garnier | Agence QMI

 - Agence QMI

Un couple aidé par des voisins a tenté en vain d’arracher son fils de 3 ans des flammes qui ravageaient sa maison.

À lire également:

-Une campagne de financement pour les obsèques du garçon de 3 ans mort dans un incendie

-Un garçon de trois ans meurt dans un incendie

Une caméra de surveillance voisine a capté les images de l’incendie qui a consumé, dans la nuit de lundi à mardi, la maison où Gaëtan Massicotte et Johannie Livernoche élevaient leur fils Thomas, dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

«Ils sont effondrés, a dit le cousin de Mme Livernoche, Keven Diamond. Ce sont des parents extraordinaires, prêts à tout pour leur enfant.»

Ceux-ci n’ont pas les moyens de payer les obsèques de leur fils unique. Le père travaille dans un restaurant au salaire minimum et sa conjointe est étudiante.

«Thomas était un enfant plein d’énergie et enjoué. Il a dû quitter ses parents trop jeune et dans de terribles circonstances», a écrit le cousin sur un site internet pour amasser des fonds.

Sur les images de la caméra de surveillance, on voit comment le couple a sauté par la fenêtre du deuxième étage, située à quelques mètres du sol et juste au-dessus du vestibule.

Vers minuit et demi, Gaëtan Massicotte s’aperçoit que sa maison prend feu. Il s’élance à travers la vitre et tombe au sol parmi les éclats de verre. Une dizaine de secondes plus tard, c’est au tour de sa conjointe de sauter de la fenêtre dont s’échappe un panache de fumée grise.

Une fois relevée, la femme d’une vingtaine d’années tente d’ouvrir la porte de la maison pour secourir son fils. Mais l’entrée semble barrée.

Fumée épaisse

Alertés par le bruit, des voisins arrivent à la rescousse et tentent à leur tour de récupérer l’enfant.

L’un d’entre eux s’attaque à la porte qu’il finit par défoncer. Mais devant la densité de la fumée, il est forcé de battre en retraite.

Deux des voisins tentent alors de passer par le toit. Équipé d’un escabeau, l’un des hommes fait la courte échelle au second sur le côté du vestibule. Celui-ci parvient à accéder au toit couvert de neige, mais glisse rapidement et tombe au sol, entraînant l’autre homme dans sa chute.

Arrivés sur place quelques minutes plus tard, les pompiers n’ont malheureusement pu que constater le décès du petit Thomas.

Les sapeurs ont travaillé toute la nuit dans un froid extrême pour empêcher le feu de se propager aux habitations voisines. La maison du couple est en revanche totalement détruite.

Selon des informations obtenues par «Le Journal de Montréal», une cigarette aurait provoqué le feu. Les policiers ont confirmé cet information en avant-midi mercredi.

Johannie Livernoche et Gaëtan Massicotte, qui avaient été hospitalisés pour des lacérations et des brûlures, ont pu retrouver leurs proches hier après-midi.

Pour l’instant, le couple est hébergé par la mère de Johannie Livernoche.

Une campagne de sociofinancement GoFundMe a été créée pour payer les funérailles. Moins de 22 heures après sa mise en ligne, plus de 12 000 $ avaient été amassés.

Dans la même catégorie