/news/society

Douanes américaines

Cannabis: mise en garde aux voyageurs canadiens

Agence QMI

Alors que la légalisation du cannabis doit entrer en vigueur cet été au Canada, les services frontaliers américains ont mis en garde les voyageurs de ne pas tenter d’entrer aux États-Unis avec leur consommation personnelle.

«Bien que la marijuana ait été décriminalisée à des degrés divers dans certains États américains, elle reste illégale au niveau fédéral. Donc la vente, la possession, la production et la distribution demeurent illégales», a indiqué au réseau Global un porte-parole du Service des douanes et de la protection des frontières, Jason Givens.

Ce dernier rappelle qu’en traversant la frontière, les Canadiens se retrouvent sous juridiction fédérale américaine, et qu’ils pourront donc toujours être arrêtés ou mis à l’amende s’ils sont en possession de cannabis.

En vertu d’une politique de tolérance mise en place durant l’ère Obama, des États américains comme le Colorado, l’Oregon ou la Californie, depuis le 1er janvier dernier, ont pu légaliser la vente de cannabis à usage récréatif sans être inquiétés par le fédéral.

Le département de la justice a toutefois annoncé jeudi qu’il mettait fin à cette approche, laissant dorénavant aux procureurs fédéraux le champ libre pour contester les pratiques des États.

Au Canada, le gouvernement libéral promet de légaliser le cannabis d’ici juillet 2018. Adopté par la Chambre des communes en novembre dernier, le projet de loi C-45 doit encore être avalisé par le Sénat avant d’entrer en vigueur.

Dans la même catégorie