/news/politics

Le 29 janvier

Des organisations musulmanes demandent une journée nationale contre l’islamophobie

Agence QMI

Le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC) a interpellé Justin Trudeau vendredi afin que le 29 janvier, date de l’attentat meurtrier survenu l’an dernier à la mosquée de Québec, devienne la Journée nationale de commémoration et d'action contre l'islamophobie au pays.

«Un tel geste de la part de votre gouvernement permettrait aux Canadiens de ne pas oublier les victimes des attaques et au public de mieux comprendre les risques associés à la haine, au sectarisme et à l’islamophobie», peut-on lire dans une lettre ouverte adressée au premier ministre canadien.

La démarche est appuyée par des dizaines d’organisations musulmanes et de partenaires de partout au Canada.

Le premier anniversaire de l’attentat de Québec approche à grands pas. L’attaque perpétrée au Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) le 29 janvier 2017 a fait six morts et 19 blessés.

«Le fait que la communauté musulmane du Québec et les communautés musulmanes canadiennes ont toujours des séquelles de ces attaques une année après qu'elles aient été commises explique le besoin urgent que nos dirigeants s'opposent fermement contre l'islamophobie et les agents de sectarisme», a fait savoir Ihsaan Gardee, directeur exécutif du CNMC, dans un communiqué.

Dans la même catégorie