/news/currentevents

Deux blessés

Coups de feu dans un bar de danseuses de Longueuil

Agence QMI 

Des coups de feu ont été tirés dans un bar de danseuses de Longueuil, dans la nuit de samedi à dimanche, faisant deux blessés.

Selon le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL), l'événement s'est produit vers 2 h 45 lorsqu'un ou des suspects sont entrés dans le Cabaret Doric, situé sur le boulevard Taschereau, où ils ont ouvert le feu.

Deux personnes ont été atteintes par des projectiles, soit un client de l’établissement, âgé d’une trentaine d’années, et une employée âgée d’une quarantaine d’années. Les deux victimes ont été transportées dans un centre hospitalier de la Rive-Sud de Montréal. On ne craint pas pour leur vie.

«La soirée finissait. On a entendu un bruit, comme le son de pétards qu'on achète au dépanneur. Je pensais que c'était une blague, mais je suis couché à terre comme tout le monde», a raconté Anouk Simard, une femme qui se trouvait dans l'établissement au moment de la fusillade, en entrevue à TVA Nouvelles.

«Les danseuses descendaient en bas. Je suis descendu pour aller chercher mon amie. Il y avait du sang partout. C'était pas très beau», a-t-elle poursuivi.

Selon elle, le client a eu de la chance de s'en tirer en vie. «[La balle] a frôlé sa tête, mais il est en vie. Quant à la serveuse, je l'ai vu passer en se tenant le bras.»

L'auteur de la fusillade ne s'est pas attardé au Cabaret. «Le ou les suspects ont pris la fuite avant l’arrivée des policiers, qui ont évacué les lieux et érigé une scène de crime», a indiqué Marie Beauvais, porte-parole du SPAL.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances entourant cet évènement. Une trentaine de témoins ont été rencontrés par les enquêteurs du SPAL.

Le Cabaret Doric est bien connu des policiers. Notamment, le logement situé au-dessus de l'établissement avait été le théâtre d'un double meurtre lorsque François Dupont et son fils Francis avaient été assassinés en novembre 2011.