/news/society

Légalisation

Le cannabis sera vendu par des entreprises privées en Saskatchewan

Agence QMI

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé lundi que la vente de cannabis sera confiée au secteur privé.

Une soixantaine de permis seront délivrés pour l’ouverture de points de vente dans un maximum de 40 municipalités et communautés autochtones de la province. Elles auront toutefois la possibilité de refuser l’implantation de telles boutiques, a assuré la société des jeux et de l’alcool de la Saskatchewan (SLGA), qui gardera à l’œil cette nouvelle industrie.

Les propriétaires de ces points de vente pourront également exploiter une boutique en ligne. Ils seront contraints de ne vendre que des produits reliés au cannabis.

Le gouvernement de la Saskatchewan a écarté l’option d’une société publique pour s’occuper de la vente de cannabis, comme ce sera le cas au Québec, en raison des coûts élevés d’une telle possibilité.

«Les dizaines de millions de dollars que ça coûterait, je préfère les voir investis dans les écoles, les autoroutes et les routes de notre province», a expliqué Gene Makowski, ministre responsable de la SLGA, au «Regina Leader-Post».

Pour obtenir un permis, les entreprises devront démontrer qu’elles ont les reins assez solides pour garantir un inventaire rigoureux. Un tirage au sort déterminera ensuite celles qui auront droit à un permis.

Dans la même catégorie