/finance/realestate

Un «niveau sans précédent depuis la fin des années 1980»

Augmentation des mises en chantier à Montréal et Québec en 2017

Agence QMI 

Le nombre de mises en chantier résidentielles a été élevé à Québec et Montréal, selon des données publiées mardi par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Les projets d’appartements locatifs ou en copropriétés entamés dans la région de Montréal ont atteint un «niveau sans précédent depuis la fin des années 1980» avec 19 400 mises en chantier dans ce créneau, a mentionné la SCHL par communiqué.

L’organisme fédéral estime que ce phénomène résulte de «la diminution du stock de copropriétés neuves et existantes à vendre sur le marché, la densification du territoire, ainsi que la diminution du taux d'inoccupation sur le marché locatif montréalais».

Au total, 24 756 mises en chantier résidentielles ont été effectuées l’an dernier dans la région qui comprend l’île de Montréal, Laval, la Rive-Sud, la couronne nord et Vaudreuil-Soulanges.

Du côté de Québec, la construction résidentielle a connu une année faste en 2017 avec une augmentation de 39 % des mises en chantier par rapport à 2016.

«Cette augmentation s'explique par le démarrage tout au long de l'année de plusieurs grands ensembles d'appartements, a noté la SCHL. Le segment des résidences pour personnes âgées s'est démarqué avec un niveau record de 1334 unités.»

Un marché du travail dynamique et les besoins des ménages plus âgés semblent avoir stimulé la demande d’appartement dans la région de la Vieille Capitale. La SCHL émet cependant un avertissement : «la prudence est de mise puisque la croissance rapide de l'offre pourrait surpasser cette demande».

Au niveau national, Ottawa, Calgary, Winnipeg, Victoria et Halifax ont connu une forte progression en 2017. Les mises en chantier sont restées stables à Toronto et elles ont diminué à Vancouver, même si la construction résidentielle demeure élevée par rapport aux moyennes historiques dans la métropole de Colombie-Britannique.

«Malgré la variation de l’activité régionale, la tendance nationale des mises en chantier d'habitations est restée stable, à son sommet de 2008, a affirmé Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL. Les mises en chantier en milieu urbain d’appartement ont augmenté de 6,2 % en 2017 par rapport à 2016.»