/regional/estduquebec/basstlaurent

Tempête hivernale

Une vingtaine d’évacuations à Matane-sur-Mer

Laurie Dufresne | TVA Nouvelles

La tempête du 5 janvier dernier a causé bien des dégâts dans le secteur de Matane-sur-Mer, à Matane au Bas-Saint-Laurent, où des garages ont été endommagés, des vitres cassées et des sous-sols inondés.

En tout, 20 personnes ont évacué sur une base volontaire. Certains ont pu regagner leur domicile mardi matin après avoir passé quelques jours à l'hôtel ou chez des membres de leur famille.

L’un des sinistrés a déjà indiqué qu’il devra détruire sa résidence. D'autres savent que ce n'est qu'une question de temps avant qu’ils doivent faire de même. «Je ne suis pas résigné, je suis décidé. On se donne 3 ans», a expliqué Marcel L'Italien, qui habite la même maison de Matane-sur-mer depuis 1979.

Le maire de Matane, Jérôme Landry, a concédé que les règles de construction devront changer. «Avec les changements climatiques, les tempêtes sont plus fortes et plus fréquentes. Les gens ne pourront plus se construire au nord de la route 132 et de la rue de Matane-sur-mer»,a-t-il affirmé.

Des inspecteurs de la Sécurité civile se trouvaient sur place mardi. Ils ont pris des photos des dommages. Les Matanais sont aussi invités à faire parvenir leurs clichés à la ville pour que soit monté un dossier. Celui-ci pourrait permettre d'obtenir un dédommagement.

La Ville de Matane fait aussi son évaluation pour déterminer ce que lui coûtera cette tempête.

Dans la même catégorie