/regional/montreal/montreal

1er budget de l'administration Plante

Hausse de taxes plus importante que prévue pour les Montréalais

Laurence Houde-Roy, Sarah Daoust-Braun et Matthieu Payen

 - Agence QMI

L’administration Plante renie sa promesse de maintenir l’augmentation des taxes en dessous de l’inflation et fera grimper le compte des Montréalais de 3,3% en moyenne, du jamais vu depuis 2012.

Cette hausse importante s’explique notamment parce que la Ville de Montréal décide d’augmenter pour la première fois depuis 2013 sa taxe d’eau de 1,1 %, en raison d’une hausse des investissements dans les infrastructures.

Pour une résidence moyenne de 427 524 $, cela représente une augmentation de 118 $ du compte de taxes.

En comparaison, l’an dernier, le compte de taxes des Montréalais n’avait augmenté que de 1,7 % en moyenne.

C’est dans les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension que la hausse sera la plus importante, soit respectivement 5,6 % et 5,4 %.

Les habitants de Rosemont, à titre d’exemple, devront verser 210 $ de plus à la Ville cette année.

Projet Montréal avait pourtant promis en campagne de limiter la hausse de taxes sous l’inflation, qui est de 2,1 % en 2018 selon les prévisions du Conference Board.

La situation fera aussi mal aux commerçants puisque ceux-ci subiront une hausse de 3 % de leur compte, alors qu’elle n’était que de 0,9 % l’an dernier.

Projet Montréal avait pourtant critiqué l’an dernier, par la voix du maire du Plateau Luc Ferrandez, le budget de l’administration Coderre, disant que l’ex-maire avait «échoué à donner un répit aux Montréalais».

EN CHIFFRES

Taxe globale par arrondissement pour une résidence moyenne et pour les immeubles non résidentiels (et augmentation en dollars dans le compte de taxes pour une résidence de valeur moyenne par arrondissement)

Montréal :

2018 :

Résidentiel : 3,3% (+118$)

Non résidentiel : 3,0%

Ahuntsic-Cartierville :

2018 :

Résidentiel : 3,5% (+131$)

Non résidentiel : 3,0%

Anjou :

2018 :

Résidentiel : 2,8% (+83$)

Non résidentiel : 2,2%

Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce :

2018 :

Résidentiel : 4,2% (+213$)

Non résidentiel : 3,5%

Lachine :

2018 :

Résidentiel : 2,1% (+64$)

Non résidentiel : 2,9 %

LaSalle :

2018 :

Résidentiel : 0,7% (+21$)

Non résidentiel : 2,2%

Le Plateau-Mont-Royal :

2018 :

Résidentiel : 3,2 % (+147$)

Non résidentiel : 4,0%

Le Sud-Ouest :

2018 :

Résidentiel : 3,4% (+109$)

Non résidentiel : 4,6%

L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève :

2018 :

Résidentiel : 2,5% (+85$)

Non résidentiel : 2,8%

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve :

2018 :

Résidentiel : 3,7% (+118$)

Non résidentiel : 2,4%

Montréal-Nord :

2018 :

Résidentiel : 1,3% (+48$)

Non résidentiel : 2,3%

Outremont :

2018 :

Résidentiel : 4,5% (+314$)

Non résidentiel : 6,3%

Pierrefonds-Roxboro :

2018 :

Résidentiel : 3,1% (+90$)

Non résidentiel : 3,6%

Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles :

2018 :

Résidentiel : 2,8% (+78$)

Non résidentiel : 3,1%

Rosemont–La Petite-Patrie :

2018 :

Résidentiel : 5,6% (+210$)

Non résidentiel : 4,6%

Saint-Laurent :

2018 :

Résidentiel : 1,7% (+56$)

Non résidentiel : 0,9%

Saint-Léonard :

2018 :

Résidentiel 1,4% (+61$)

Non résidentiel: 2,2%

Verdun :

2018 :

Résidentiel : 2,4% (+77$)

Non résidentiel : 3,3%

Ville-Marie :

2018 :

Résidentiel : 3,2% (+105$)

Non résidentiel : 3,1%

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension :

2018 :

Résidentiel : 5,4% (+191 $)

Non résidentiel : 4,2%

Plus grande augmentation du compte de taxes globales pour les immeubles résidentielles : Rosemont (5,6%)

Moins grande augmentation du compte de taxes globales pour les immeubles résidentielles : Lasalle (0,7%)

Variation des taxes globales

Résidentiel

2018 : 3,3%

(On tient compte de la hausse de la taxe d’eau de 1,1%, de la variation générale de 1,9% et des taxes arrondissement de 0,3%)

2017 : 1,7%

2016 : 1,9%

2015 : 2,2%

2014 : 2,8%

Non résidentiel

2018 : 2,1%

2017 : 0,9%

2016 : 0,9%

2015 : 2,0%

2014 : 2,1%

Valeur moyenne par type de résidence + Augmentation du compte de taxes moyen (en $ et en %) par type de résidence

2018

Résidence moyenne : 427 524$

(+118$) Hausse de 3,3%

Maison unifamiliale moyenne : 448 358 $

(+107$) Hausse de 2,8%

Condominium moyen : 318 069$

(+56$) Hausse de 2,1%

Immeuble multiplexe : 522 105$

(+144$) Hausse de 3,3%

2017

Résidence moyenne : 420 278 $

(+59$) Hausse de 1,7%

Maison unifamiliale moyenne : 439 920$

(+62$) Hausse de 1,7%

Condominium moyen : 314 354 $

(+20$) Hausse de 0,8%

Immeuble multiplexe : 510 508

(+79) Hausse de 1,8%

Budget total

2018 : 5,4 milliards (hausse de 5,2% ou de 270,5 millions par rapport à 2017)

2017 : 5 2 milliards (hausse de 2,8%)

2016 : 5 milliards (hausse de 2,4%)

2015 : 4,9 milliards (hausse de 0,9%)

2014 : 4,8 milliards ( hausse de 0,3%)

Dans la même catégorie