/news/currentevents

Écrasement d'avion aux Îles-de-la-Madeleine

La famille Lapierre réagit aux rapports du BST et du coroner

TVA Nouvelles

La fille de Jean Lapierre, la journaliste Marie-Anne Lapierre, a réagi, mercredi après-midi, quelques heures après la publication des rapports du Bureau de la sécurité des transports et du coroner en lien avec l'écrasement d'avion qui a coûté la vie à cinq membres de sa famille.

Dans un court message sur Facebook, elle a affirmé que ses proches et elle avaient pris connaissance des rapports au sujet de l'accident tragique qui s'est produit le 29 mars 2016

À LIRE ÉGALEMENT

Une mort «évitable», dit le Bureau du Coroner

Le pilote réagissait à la situation au lieu de la contrôler

Le pilote a oublié que sa puissance était arrêtée, selon un expert

«Bien que ce soit un exercice difficile, nous avons pris connaissance des rapports rendus publics aujourd'hui sur les circonstances de l'écrasement d'avion dans lequel ont péri les membres de nos familles et les pilotes», écrit-elle.

Elle a tenu à remercier les enquêteurs du BST et le coroner pour leur travail ainsi que ceux qui ont travaillé pour faire la lumière sur les circonstances tragiques de cet accident.

 

«Leur travail remue de douloureux souvenirs, mais est nécessaire dans notre processus de deuil. Aussi, nous espérons fortement que les constats du BST et les recommandations du coroner trouveront écho auprès du ministère des Transports du Canada», poursuit-elle.

Souhaitant vivre son deuil en famille, aucun membre des familles Lapierre, Brillant et Beaulieu n'accordera d'entrevue.

Jean Lapierre, sa conjointe Nicole Beaulieu, deux de ses frères, Marc et Louis Lapierre, et l’une de ses sœurs, Martine Lapierre, ont péri dans l’écrasement d’avion. L’ex-politicien se rendait alors avec sa famille aux funérailles de son père.

 

Dans la même catégorie